2 août 2021
Emploi & formation

Soutenue par France Relance, la biotech MedinCell veut élargir son champ d’action

« Les activités de MedinCell continuent d’évoluer », explique Jaime Arango, directeur financier, à La Lettre M.

En plus de son cœur de métier - la formulation de candidats-médicaments en s'appuyant sur sa technologie de diffusion prolongée Bepo - la biotech héraultaise (148 salariés, Jacou) veut se renforcer sur le volet réglementaire en internalisant les études cliniques de ses traitements. « Nous voulons aussi développer notre activité dans le pré-clinique, complète Jaime Arango. Cela nécessite des compétences précises. » Plusieurs recrutements dédiés à cet élargissement de ses métiers sont programmés mais pas encore quantifiés. Afin d'accueillir ces futurs salariés et les équipes dédiées à ces activités, MedinCell poursuit les travaux de construction d’un nouveau bâtiment, attenant à l’existant. « Nous allons passer d’environ 1 500 m2 actuellement à 3 000 m2 au dernier trimestre 2021 », précise le directeur financier. Le nouveau site comprendra essentiellement des bureaux, tandis que l’actuel bâtiment de MedinCell sera consacré aux laboratoires. Le financement des travaux est supporté par le propriétaire des murs, mais son aménagement est assuré par MedinCell et estimé à 2,5 M€. Baptisé « MDC-ASG », ce projet est lauréat du plan France Relance qui lui octroie 1 M€.

Nos actualités
Retour sur la journée Energie du 28 juin 2022

Retour sur la journée Energie du 28 juin 2022

Commission Transport

Commission Transport

Formation gratuite "Déclarations aux centres anti-poisons des mélanges - portail PCN "

Formation gratuite "Déclarations aux centres anti-poisons des mélanges - portail PCN "